Le sprint pour Groupe Bel

Aller en bas

Le sprint pour Groupe Bel

Message  Admin le Jeu 10 Sep - 4:21

Le sprint pour Groupe Bel
Guillaume Loisy (Sport24.com)
10/09/2009
Kito de Pavant et son équipage fêtent la victoire à Barcelone


Kito de Pavant et Groupe Bel ont remporté la deuxième étape de l'Istanbul Europa Race reliant Nice à Barcelone. Le suspense reste entier avant la dernière étape qui mènera la flottille à Brest.

Le point sur la course :
C'était un signe. Vainqueur mardi du Trophée de Nice, une régate disputée dans la Baie des Anges, l'équipage de Groupe Bel a récidivé 72 heures plus tard en étant le plus prompt à rejoindre Barcelone au terme de la 2e étape de l'Istanbul Europa Race. Une étape en forme de sprint puisque seulement 520 milles séparaient la ville française de son homologue espagnole. Pour faire durer le plaisir, les organisateurs avaient prévu un passage obligatoire entre les Iles Baléares. Bord à bord jusqu'à Minorque, les équipages ont ensuite connu une zone de pétole difficile à négocier. Et au petit jeu de «profiter de la moindre brise», c'est Kito de Pavant, en bon Méditerranéen qui tirait le mieux son épingle. Devant 1876 et Foncia mercredi soir, Groupe Bel parvenait à maintenir son écart de dix milles jusqu'à ligne d'arrivée à 7h04'13. Comme lors de la première étape, Michel Desjoyeaux et Foncia doivent se contenter de la 2e place (à 50' du vainqueur) alors que Guillermo Altadill, vainqueur à Nice complète le podium (à 1h38). Au classement général, les trois bateaux sont à égalité avant la dernière étape. La plus longue (1900 milles) et sans doute la plus belle entre Barcelone et Brest dont le départ sera donné lundi prochain.

Ils ont dit :
Kito de Pavant (Groupe Bel) : «A part le départ, je pense que nous n'avons pas fait une faute. Il n'y a pas eu un coup foireux, pas de piège, pas une zone de molle. Jusqu'à Minorque, il y a eu beaucoup de bascules, il fallait bien naviguer mais on a pris les bonnes décisions. Avec la pétole annoncée pour finir, ce n'était pas possible. J'étais tendu, j'ai essayé de relâcher, d'en profiter, je l'ai même écrit mais ça ne suffit pas de le vouloir. Maintenant je suis content, c'est une belle victoire. Elle intervient après une année difficile, après le cauchemar du Vendée Globe que je n'avais pas digéré. Cette victoire va m'aider.»

Jean-Pierre Dick (Paprec Virbac 2) : «C'est difficile pour nous. Nous sommes descendus sous spi pour arriver 4è près de Minorque. Il nous a sûrement manqué de la vitesse par rapport aux premiers. Une brise thermique s'est établie au large et il fallait passer ras la terre comme l'a fait Veolia. C'est là où se situe la différence entre nous. La cinquième place n'est pas glorifiante mais nous sommes contents de revenir à Barcelone, la ville qui nous a accueillis pour la Barcelona World Race. Il était plus important pour nous de gagner un Tour du monde que l'Istanbul Europa Race qui est une épreuve de passation du bateau. Mais quand même, on arrive quasiment quatre heures après Groupe Bel, ça fait beaucoup sur une course de moins de 48 heures.»

Classement de la 2e étape :
1. Groupe Bel en 1 jour 18 heures 56 minutes et 13 secondes
2. Foncia
3. 1876
4. Veolia Environnement
5. Paprec Virbac 2
6. DCNS

Admin
Admin

Messages : 237
Date d'inscription : 09/07/2009
Localisation : Madrid

Voir le profil de l'utilisateur http://www.aulacero.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum