Arles (Bouches-du-Rhône)

Aller en bas

Arles (Bouches-du-Rhône)

Message  Admin le Mar 1 Sep - 2:10

On évoque souvent Arles pour la richesse de son patrimoine antique (monuments romains) et roman, ses monuments inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco en 1981 dont l’Amphithéâtre romain (les arènes), le Théâtre antique, les Cryptoportiques, les Thermes romains de Constantin, les vestiges du cirque romain, le cloître Saint-Trophime, le portail de Saint-Trophime et les Alyscamps, qui sont le départ du chemin d'Arles, l’une des trois voies menant à St Jacques de Compostelle.
C’est le chemin d’Arles, également appelé voie d’Arles ou via Tolosana. A côté de cette architecture remarquable, Arles conserve aussi de belles constructions des XVIe, XVIIe, XVIIIe siècles. Depuis 1986, la ville est classée «Ville d’art et d’histoire».
Le pays d’Arles est constitué de trois paysages différents regroupés autour de la cité romaine et romane dont les richesses architecturales ne cessent de fasciner les visiteurs du monde entier :
• la Camargue située entre les deux bras du Rhône, qui constitue un des plus beaux sites naturels d’Europe. Sa faune et sa flore sont protégées par le Parc Naturel régional de Camargue.
C’est d’ailleurs aussi en tant qu’espace naturel d’intérêt mondial que Arles est classée par l’UNESCO comme Patrimoine mondial de l’Humanité.
• le massif des Alpilles, pays de vignes et d’oliviers, qui inspirait Frédéric Mistral,
• la Crau, plateau caillouteux semi désertique qui possède une réserve ornithologique extraordinaire
Van Gogh, Picasso et autres peintres
Le nom d'Arles est aujourd'hui indissociable de celui de Van Gogh. Personne ne peut parler de la ville et de sa luminosité sans penser aux tableaux du maître. C'est la lumière qui a attiré Van Gogh dans le midi. Vincent arrive à Arles un jour de février 1888 à la recherche de la lumière du dehors et de l'illumination intérieure.
Commence alors une période de travail intense et passionné dans la lumière du midi. Le séjour arlésien est, dans la vie du peintre, l'époque la plus productive en toiles et en dessins : plus de 300 œuvres en l'espace de 15 mois forment l'un des plus éclatants chapitres de l'histoire de l'art. Même s'il n'y a aucune toile du peintre dans la ville, son ombre est omniprésente.

Source: http://www.tourisme.ville-arles.fr


Admin
Admin

Messages : 237
Date d'inscription : 09/07/2009
Localisation : Madrid

Voir le profil de l'utilisateur http://www.aulacero.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum